Questions personnelles

Y a-t-il un animal dans lequel vous vous retrouvez ?

C’est l’abeille, bien sûr! C’est un peu comme mon symbole, c’est mon logo. Les abeilles sont travailleuses, utiles et très sociables. Dans mes cours on apprend des choses utiles en travaillant beaucoup, et tout cela en bonne compagnie. Et si l’abeille donne du miel, moi, je donne de l’italien aux étudiants.

J’utilise d’ailleurs le mot « ape », qui signifie abeille pour un exercice sur les terminaisons des adjectifs.

Et l’aiguillon ? Comme les abeilles ne l’utilisent que très rarement, moi aussi.

Qu’est-ce que vous aimez au Luxembourg et qu’est-ce que vous n’aimez pas ?

Je suis très contente de ma vie ici au Luxembourg. Mais ma famille, mes amis me manquent, et aussi les montagnes de ma région, les Dolomites. Pour calmer ma nostalgie des montagnes j’ai plusieurs calendriers (tous de cette année) avec les Dolomites sur les murs de ma maison.

Quelle serait votre profession si vous n’étiez pas enseignante ?

Je serais écrivaine ou journaliste, pour donner aux gens des conseils sur le thème du « Savoir vivre ». Ou bien peut-être serais- je actrice de cinéma.

Imaginez-vous pouvoir vivre une deuxième fois: choisiriez-vous la même vie ?

C’est drôle – je pose des questions similaires à mes élèves pour leur apprendre le subjonctif. Oui, j’aurais la même vie, avec quelques changements mineurs. Et sûrement la même profession.

Quelles sont les quatre choses que vous apporteriez sur une île déserte ?

Une photo sur laquelle je serais entourée de ma famille, mon ordinateur et l’imprimante, du papier et des stylo-billes, mes agendas et mon sac rouge, qui est ma marque.

Quelles œuvres d’art sont les plus importantes pour vous ?

J’aime l’impressionnisme, par exemple les tableaux de Monet, comme ceux représentant ses jardins, ou Madame Monet et son fils. Ils me procurent un grand calme. Et j’adore une fresque de Pompéi sur laquelle figure une dame avec un stylet et des tablettes de cire, elle me ressemble.

Et quels sont les films les plus importants ?

D’abord il y a la comédie musicale « My Fair Lady » avec Audrey Hepburn – j’adore la musique et les chansons de ce film, mais aussi l’histoire : une jeune fille qui vend des fleurs au coin de la rue à Londres devient une grande dame grâce aux leçons de « bon anglais » qu’elle reçoit. Le film « The King’s Speech », avec Colin Firth, me plait beaucoup également, parce qu’il nous montre jusqu’où on peut arriver grâce courage, à la bonne volonté et la persévérance. Les deux films ont comme sujet « le langage », ce n’est peut-être pas un hasard si je les aime !

Qu’est-ce que vous aimez le plus chez vos élèves ?

Au début de ma carrière j’étais professeur dans des lycées. Depuis lors, j’apprécie de plus en plus la bonne volonté, l’intérêt, la diligence de mes étudiants adultes. J’apprécie aussi le fait qu’ils aiment et comprennent mon humour.

Quels sont vos souhaits pour le futur ?

Parfois je rêve que tout le monde lit mon livre « Tutto cominciò con una telefonata » et le trouve amusant. Je désire aussi pour les années à venir des élèves diligents, curieux et sympas – et que le plus possible de gens lisent mon site Internet et prennent contact avec moi. Ce serait vraiment formidable !

Un grand Merci! aux étudiants, amis, et gens de ma famille pour leurs questions: Marc T., Achille, Colette, Daniela, Lucia, Martine, Neil, Renato, Robert M., Sylvie, Teresa, Valentina, Viviane, Gian Carlo, Alessandro, Stefano et Elena.